Le principe de la soudure MIG

1)Définition du procédé de soudure MIG (131)



Source de l'image : bietc.com

La soudure MIG sous protection de gaz inerte est un procédé de soudage très utilisé de nos jours. Pour ce procédé, on crée un arc électrique entre la pièce à souder et le fil d’apport (de Ø 0,6 à Ø 2,4 mm). Lorsque l’arc est obtenu, on dévide ce fil d’apport à vitesse constante et continu dans le bain de fusion généré par la puissante énergie de cet arc. On obtient un cordon de soudure par mélange du métal d’apport et du métal de base, en fusion pendant l’arc. Il est réalisé sous protection gazeuse (active pour le procédé de soudure MAG et inerte pour le procédé de soudure MIG).


Les paramètres influant sur la réalisation du cordon sont :

  • la vitesse de fil (l’intensité)

  • le débit en gaz

  • le diamètre du fil électrode

  • la position de soudage

  • la préparation

  • la dimension et les matériaux à souder


2) Principe du procédé de soudure MIG (131)



Source de l'image: www.youtube.com

Lorsque le soudeur actionne la gâchette, celui-ci actionne le dévidage du fil , la sortie du gaz et en même temps, il ferme le circuit électrique qui permet le passage du courant. Si le fil est suffisamment proche d’une pièce en contact avec la masse, il se crée un arc électrique d’une énergie suffisante pour fondre la matière. Le métal d’apport peut ainsi se mélanger à la matière et ainsi grossir la partie fondue. Le tout s’exécute sous protection gazeuse.




ESTIMATION GRATUITE

Vos informations ont bien été envoyées !